Linzer Torte à la framboise-pépin

DSC03028.jpg

Une des plus vieilles recette de tarte du monde! Son secret de jouvence? La merveilleuse alliance de la pâte sucrée à la cannelle et de la confiture framboise-pépin, simplement inégalable!

DSC03032.jpg

Ingrédients

Pour la framboise-pépin (la version facile et allégée par Pierre Hermé):

1 kg de framboises (fraîches ou surgelées)

650 g de sucre

1 CAS de jus de citron

 

Pour la pâte sucrée à la cannelle:

75 g de beurre à température ambiante

75 g de sucre

200 g de farine

1/2 sachet de levure

1 oeuf (plus un jaune pour dorer la pâte)

1 CAS de cannelle en poudre

 

Préparation

Pour la framboise-pépin:

Mixez les framboises pendant une minute, ajoutez le sucre et le jus de citron et mixez à nouveau 1 minute.

Versez dans une casserole, portez à ébullition à feu vif. Lorsque de petites bulles apparaissent en surface, comptez 3 minutes (ou continuez la cuisson jusqu’à atteindre une température de 104°C). Remuez régulièrement pour éviter une trop forte ébullition qui brunirait la framboise-pépin.

Retirez du feu, laissez refroidir.

DSC03023.JPG

 

Pour la pâte sucrée:

A la main ou dans un robot mixer, pétrissez les ingrédients pour former une boule de pâte homogène. Enveloppez-la dans un film alimentaire, aplatissez-la un peu avec le plat de la main (elle sera plus facile à étaler) et laissez-la reposer 2 à 3 heures au frigo.

DSC03020.jpg

 

Pour la Linzer Torte:

Etalez la pâte au rouleau en deux temps: étalez les 2/3 de la pâte pour faire le fond de tarte, et le 1/3 restant dans lequel vous découperez des petites bandelettes de 1/2 cm de large.

Déposez la pâte au fond d’un moule à tarte. Versez par dessus une couche de framboise-pépin d »environ 1 cm d’épaisseur. Par dessus, étalez les bandelettes de pâte en les croisant. Laissez reposer au frigo au moins 1 heure.

DSC03027.jpg

 

Dorez les croisillons au pinceau avec le jaune d’oeuf allongé d’un peu d’eau.

Allumez le four à 180°C. Cuire au moins 20 minutes, pour que la pâte soit bien dorée. Laissez refroidir puis démoulez.

 

Un petit truc

La première recette de cette « tourte de Linz » daterait de 1653. C’est toujours un grand classique de la pâtisserie autrichienne, et une petite merveille à voir et à déguster! Ma version préférée? En tartelettes, comme Boby 😉

Gardez le reste de framboise-pépin en pâtisserie pour farcir des macarons, une génoise, etc… Ou bien, tout simplement, dégustez-la en confiture, elle se garde deux mois au frigo.

 

Une réflexion sur “Linzer Torte à la framboise-pépin

  1. Ping : Confiture Framboise-pépin de Pierre Hermé – Marcel en Cuisine

Vos commentaires sont bienvenus!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s