Les riches saveurs toscanes de la gourmande Florence

A Florence, savourez les merveilleux chefs d’oeuvre des grands maîtres tout en vous régalant des saveurs et des parfums de la riche Toscane!

Rive nord, faites une pause déjeuner chez Ino, pour des sandwichs maison  à la truffe (et une mortadelle particulièrement fine et légère), via del Georgofili à deux pas des quais entre les Offices et le ponte Vecchio.

Arrêtez-vous ensuite chez Grom pour une glace artisanale (mention spéciale pour la pistache et le tiramisu avec biscuits maison…) à côté du Campanile, à l’angle de la via del Campanile et de la via delle Oche. Prenez patience, il y a souvent du monde et c’est bien mérité!

Un peu de shopping : commencez par un petit tour le matin sur le marché Sant’Ambrogio, proche du marché aux puces, près de la basilique de Santa Croce, puis faites un saut à côté de la basilique, via s Guiseppe, pour acheter du dentifrice Marvis, mythique dentifrice de luxe 100% florentin, au packaging superbe et aux géniales déclinaisons de menthe (jasmin, cannelle, …).

En allant vers la basilique Santa Maria Novella, craquez pour les crêpes à l’incomparable pâte de chocolat aux noisettes (oubliez toute référence au nutella!) chez le chocolatier Venchi, Via Calimaruzza au 18.

Surtout, ne ratez pas l’Officina Profumo Farmaceutica Santa Maria Novella, via della Scalla 16, fondée en 1612: ne vous fiez pas à ce que vous voyez de la rue, entrez dans ce lieu luxueux et laissez-vous guider par des vendeuses adorables qui vous conseilleront pour choisir tisanes, crèmes et onguents, parfums et bougies, fabriqués depuis des siècles par des moines savants à partir de mauve, mélisse, badiane, anis, tilleul, fenouil…..

Au coucher de soleil, montez sur la terrasse de l’hôtel Westin pour prendre un verre, puis allez dîner à La cipolla Rossa, Via dei Conti, 53 ou bien chez Latini, Via dei Palchetti, 6 et testez la bistecca alla fiorentina.

Rive sud, plus à l’abri des touristes, en déambulant vers l’oltrarno, passez par la piazza Santa Spirito, au ravissant petit marché du matin, et allez prendre un café et une pâtisserie maison chez Gustapanino, qui fait aussi sandwicherie et bar à vins. Il y a toujours du monde, les florentins adorent l’endroit!

Retournez dîner sur l’incontournable Piazza Santa Spirito au 11, chez Tamero, pour l’ambiance DJ le week end, les pâtes fraîches et les raviolis hautement créatifs. Plus classique, la trattoria La casalinga via de’Michelozzi 9, juste à côté de la piazza Santa Spirito, est à la fois un des restaurants préférés des florentins et un des moins chers de Florence…

Mais ne quittez pas la rive sud sans avoir savouré le plus étonnant des chefs d’oeuvre maniéristes florentins: la Déposition de Pontormo, dans la chapelle Capponi à l’entrée de l’église Santa Felicita : glissez un euro dans la petite machine, et laissez-vous éblouir…

pontormo_deposition_croix

 

Le nouveau marché couvert de Rotterdam

Une expérience inoubliable si vous passez par la Hollande…

Le Markhtal est un immense univers dédié aux gourmets. Il a été inauguré en 2014 à Rotterdam, une ville complètement tournée vers l’architecture et le design.

e0278a9fe1d177fe704714256efc82a8.jpg

Le bâtiment est une prouesse architecturale qui évoque une gigantesque arche. La décoration intérieure est un insensé mélange d’acier, de verre et d’immenses fresques de tulipes, coquelicots, épis de blé, raisins et papillons….

Markthal-Rotterdam-Binnen.jpg

A l’intérieur, épices, légumes frais, fruits séchés, fromages (bien sûr!), boulangeries, produits de la mer, fleurs, produits asiatiques, tapas, vins et liqueurs… se retrouvent sur une centaine de stands et boutiques, entourés de bars, restaurants où boire un verre et découvrir les cuisines de monde entier.

 

DSC02279.jpg

Ne repartez pas sans avoir acheté quelques bulbes de tulipes, et un peu de fromage de Hollande, à déguster accompagné de confiture et d’un petit verre de porto blanc…

 

 

 

Le Café des Spores à Bruxelles

cafe-des-spores1.jpg

De l’entrée au dessert, tout à base de champignons!

Une très belle table, originale et joliment tenue, qui propose une cuisine légère et délicate, exclusivement tournée autour du … champignon. Rejouant les classiques avec un beau lieu jaune aux pleurotes et chicon, explorant la fusion avec une terrine de lapin au shiitaké, ail noir et dattes, ou une joue de boeuf merveilleusement fondante assortie de trompettes de la mort et gombos, ou  encore résolument innovante avec ce plat veggie à base d’enoki, quinoa et kaki, cette cuisine enchante les papilles et titille l’imagination. Il fallait oser le cheesecake aux cèpes ou la banane aux morilles et crème de tonna, et le résultat est carrément réussi!

Arrivé à Bruxelles en 2010, Nicolas Scheidt reprend alors Le Café des Spores (institution dédiée aux champignons) dans le quartier Saint Gilles, avant d’ouvrir, pile en face, La Buvette, et de dynamiter magnifiquement les clichés de la table bruxelloise! Voici le lien :  Café des Spores.

index.gif

Quelques adresses gourmandes à Bruges…

Bruges, la merveilleuse Venise du Nord, compte une quinzaine de restaurants étoilés par Michelin. Mais on peut aussi y dénicher de petites pépites gourmandes, folles-dingues et créatives…

 

Unknown.jpeg

Bristrot Pro Déo: Une cuisine tradi à prix doux, pour savourer les vraies spécialités flamandes (mention spéciale à leur carbonnade flamande hyper fondante) dans un cadre charmant et incroyablement foutraque! L’accueil est aussi généreux que la cuisine, et c’est rien de le dire ….

Voici le lien :  Bistrot Pro Deo

 

1033598_280_280_FSImage_1_Tonka_12.jpg

Tonka Tearoom: Eh oui, à deux pas du béguinage, on peut éviter les pièges à touristes! Dans ce tearoom à la belle déco contemporaine, on sert des brunchs à tomber, de délicieuses soupes fumantes, des pâtisseries travaillées avec soin (tournant souvent autour de la fève Tonka, bien sûr…)! La terrasse intérieure est une jolie trouvaille!

Voici le lien:  Tonka tea room

 

Unknown-2.jpeg

Pour finir, un incontournable chocolatier, le Chocolate Line. Passez-y après un petit tour du marché et de son alléchante rôtisserie pour découvrir les folies créatives de Dominique Persoone, le « Shock-O-Latier » le plus rock & roll : il a notamment créé le Chocolate Shooter, un chocolat à priser, pour les Rolling Stones!

Découvrez l’histoire de sa jolie boutique de Bruges et de ses pralines … révolutionnaires 😉 sur son site : The chocolate Line de Bruges

 

 

Un bar à Bourbon à Londres

Le Bourbon, whisky américain particulièrement boisé et épicé, est (enfin) réhabilité par The Bourbon Bar de la Grosvenor House à Londres. Il ne s’agit pas d’y prendre un verre: on y fait des dégustations de whiskies exceptionnels, voire rarissimes comme un  fût unique de Jim Bean (tant qu’il en reste), ou des bourbons de 1906! A tester au prochain passage à Londres…

Quelques adresses gourmandes au Havre…

Unknown.jpeg

Impression, soleil levant, Claude Monet, 1872

 

Après avoir admiré la merveilleuse reconstruction de la ville par Auguste Perret et le Volcan d’Oscar Niemeyer, après avoir visité les chefs d’oeuvre impressionnistes des collections du MuMa, après avoir piqué une tête aux Bains des Docks de Jean Nouvel, remplissez votre panier de beaux produits normands…

A deux pas du Volcan, une petite visite au marché couvert pour découvrir quelques beaux producteurs locaux, comme la maison Argentain, où se fournit en fruits et légumes Jean-Luc Tartarin, chef doublement étoilé et hyper créatif dont le restaurant de la belle aventure Foch mérite à lui seul un petite escale au Havre…

En sortant des Halles, passez à la pâtisserie Bidault acheter une tarte nougat-pommes, géniale alternative à l’éternelle (et pas toujours très réussie) tarte normande.

Et bien sûr, en repartant du Havre, faites un petit détour pour admirer les falaises d’Etretat et prendre quelques huitres Utah Beach et de petites soles blondes ultra fraîches à la mignone poissonnerie Les périssoires. Pour terminer de remplir votre panier à Etretat, passez au manoir de Cateuil découvrir les fromages chèvres, mais aussi, plus étonnants, les chocolats et glaces … au lait de chèvre, évidemment!

 

les-falaises-this-etretat.jpg

Les falaises d’Etretat, Claude Monet, 1884

Qui hésiterait encore à faire un tour au Havre?….

 

Tous au bistrot! Bistrot Yar, Paris IXè

IMG_0058.jpg

 

C’est plus que jamais le moment de filer au bistrot !

Parmi les dernières petites pépites de bistronomie, une découverte faite sur les excellents conseils de François-Régis Gaudry: le Bistrot Yar à Paris. Une cuisine à base de bons produits de saison, parfaitement maîtrisée par deux chefs talentueux, une équipe adorable, des prix doux, une jolie carte de vins,… Une mention spéciale au  velouté de châtaignes, foie gras et éclats de noisettes, d’une douceur inoubliable, et au choux praliné, aérien….!

Le bistrot Yar

35, rue de Montholon, Paris (IXe), 09-83-30-34-84.

Plat du jour au déjeuner: 16 euros. Menus: 24 et 31 euros. Fermé samedi midi et dimanche.

Voici le lien vers l’article de F.R. Gaudry: Yar, le bistrot qui va embraser le quartier:

http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/restaurant/paris-9e-yar-le-bistrot-qui-va-embraser-le-quartier_1730605.html