Cabillaud à la noix de coco

Un mix de saveurs venues d’Inde pour revisiter en un tour de main un filet de cabillaud, léger et subtilement parfumé…

dsc03606
Cabillaud à la noix de coco – Marcel en Cuisine

Ingrédients

Pour 4 personnes:

4 filets de cabillaud

1 oignon

1 CAS d’huile

1 CAS de graines de moutarde

1 CAS de curcuma

1 pincée de piment (facultatif)

500 ml de lait de coco

1 CAS de noix de coco râpée

1 CAS de graines de sésame

Coriandre ciselée

Sel

 

Préparation

Epluchez l’oignon et émincez-le. Faites chauffer l’huile dans un wok (ou une cocotte). Jetez-y les graines de moutarde puis l’oignon, et faites-les dorer 5 minutes. Arrosez de lait de coco, ajoutez le curcuma et le piment, salez légèrement. Portez à ébullition et faites frémir 5 minutes à feu doux. Déposez les filets de cabillaud et faites-les pocher à couvert pendant 15 minutes. Avant la fin de la cuisson, faites griller à sec dans une poêle anti-adhésive les graines de sésame et la poudre de coco pendant 2 minutes. Disposez les filets de cabillaud dans un plat, nappez de lait de coco et parsemez de coriandre ciselée, de graines de sésame et de poudre de coco grillées.

Servez avec un riz blanc.

 

Un petit truc

Le curcuma est aussi appelé « safran des Indes » à cause de sa belle couleur jaune. En plus d’être un véritable élixir de jouvence, il apporte en cuisine un parfum délicatement poivré. N’ajoutez donc du piment à ce plat que si vous êtes amateur de sensations fortes.

Utilisez l’huile de votre choix, ou même du beurre. Mais si vous en avez, préférez le ghee, sorte de beurre clarifié qui confère aux plats indiens une saveur de noix très particulière. On peut le conserver plusieurs mois dans un récipient hermétique, même à température ambiante.

 

 

 

Cabillaud aux fruits de mer

 

IMG_2050.jpg

Comment amener les enfants à aimer le poisson? Facile avec cette belle recette familiale, retrouvée par mon frère, pour notre plus grand bonheur!

 

Ingrédients

Pour 4 personnes:

4 tronçons de dos de cabillaud

2 oignons blonds

8 langoustines

8 noix de Saint-Jacques

500 g de moules

500 g de champignons de Paris

1 verre de vin blanc sec

Beurre

Farine

Cognac

 

Préparation

Faites cuire les moules en marinière: faites fondre 1 CAS de beurre dans une casserole, faites revenir les oignons épluchés et émincés jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés, ajoutez le vin blanc et un peu de poivre. Laissez bouillir le vin 2 minutes. Ajoutez les moules, remuez-les et laissez-les cuire jusqu’à ce qu’elles s’ouvrent. Sortez-les avec un égouttoir, ainsi que les oignons. Laissez-les refroidir. Epluchez les moules et réservez-les avec les oignons. Filtrez le jus au chinois et réservez-le.

Faites chauffez de l’eau jusqu’à ébullition, ajoutez du poivre et faites cuire les langoustines pendant 1 minute. Sortez-les avec un égouttoir, laissez-les refroidir. Epluchez les queues des langoustines et réservez-les.

Faites revenir les têtes de langoustines, flambez-les au cognac, arrosez d’eau et donnez un bouillon pendant quelques minutes.  Filtrez le jus au chinois. Mélangez ce jus avec celui des moules.

Faites chauffer un peu de beurre dans une poêle et faites dorer les champignons de Paris pendant quelques minutes à feu vif.

Dans un plat, disposez le dos de cabillaud, les noix de Saint-Jacques, les queues de langoustine.

IMG_2052.jpg

Couvrez avec les moules et  les oignons.

IMG_2053.jpg

Préparer un roux: faites fondre  une grosse cuillère de beurre dans une casserole à feu très doux. Ajoutez la même quantité de farine, et remuez pendant quelques minutes avec une cuillère en bois pour cuire le roux. Versez le jus de langoustines et de moules refroidi, montez un peu le feu sous la casserole et remuez avec un fouet jusqu’à épaississement de la sauce (qui se produit à la reprise de l’ébullition). Rectifiez l’assaisonnement. Versez cette sauce sur le plat. Réservez au frais.

IMG_2054.jpg

Préchauffez le four à 210°C et faites cuire pendant 20 minutes. Servez très chaud, avec du riz blanc.

 

Un petit truc

En bon breton, mon frère n’hésite pas à remplacer le cognac par du whisky. Et il ajoute un crabe aux têtes de langoustine pour parfumer un peu plus le jus, évidemment…